Pain GillesJ’ai dégusté ces petits pains pour la première fois en Virginie.  La maman de ma bonne amie Kathy Ellis m’offrait ses Sweet potato rolls à chacune de ses cuites de pain. Durant l’époque des plantations de coton, la culture de la patate sucrée a été à la base de l’alimention des esclaves et encore aujourd’hui, lors des grandes fêtes, on retrouve toujours une belle casserole de purée de patates sucrées…recouverte de guimauves grillées.  N’ayant pas de recette précise,  je me suis basé sur la méthode de fabrication du pain aux pommes de terre que nos grand-mères confectionnaient.
Ingrédients

  • 1 grosse patate sucrée ou 2 moyennes
  • 2 tasses d’eau froide
  • 1 c. thé de sel
  • 1 tasse de lait
  • 1 c. table de sucre
  • 1 c. thé de sel
  • 1/4 tasse de beurre fondu ou d’huile de canola
  • 2 c. table de levure sèche traditionnelle
  • 5 à 7 tasses de farine tout usage

Méthode

Peler et couper en gros cubes la patate sucrée.  Cuire dans l’eau froide et la c. thé de sel jusqu’à que très tendre.  Laisser tiédir et égoutter  et réserver  le jus de cuisson.  Avec le pied mélangeur, faire une purée onctueuse avec la patate sucrée. Vous devriez avoir environ 2 tasses de purée.  Si un peu plus, ce n’est pas grave, rectifier avec l’ajout de farine lors de la confection.

Verser le jus de cuisson dans un bol profond. Saupoudrer de levure et laisser reposer 10 minutes.

Chauffer le lait avec le sucre, sel et le beurre fondu ou huile.  Le tout doit être tiède et non chaud. 

À l’aide d’un fouet, mélanger l’appareil à levure et graduellement y ajouter celui du lait tiède. 

Ajouter la purée de patate et bien mélanger.

* Si vous désirez ajouter un oeuf, le faire à cet étape.

Incorporer une tasse de farine à la préparation en utilisant un fouet pour obtenir un mélange bien homogène et sans grumeaux.

Graduellement ajouter de la farine par demi-tasse et cette fois, utiliser une cuillère de bois pour brasser. Lorsque la texture resssemble à une pâte molle, verser sur votre plan de travail enfariné et débuter le pétrissage en y incorporant la farine nécessaire à l’obtention d’une boule maniable et lisse.  Déposer le pâton dans un bol graissé, couvrir et laisser lever au double du volume.

La quantité de farine peut varier pour ce pain en raison de l’utilisation des patates sucrées.  L’important c’est que l’apport de farine soit fait graduellement pour que le pâton soit léger et non sursaturé de farine.  Pour cettte raison, je ne peux donner de quantité exacte de farine.  J’utilise la Five Roses en raison de sa mouture qui rappelle la farine à pain traditionnelle sans toutefois en avoir la lourdeur.

Graisser un bol profond et y déposer le pâton, recouvrir d’un linge et laisser lever au double du volume. Après la première poussée, rabattre le pâton, le pétrir 3 ou 4 minutes dans le bol et laisser lever à nouveau. 

Renverser la pâte sur votre plan de travail légèrement fariné. Façonner et donner la forme de petits ou gros pains selon votre goût.  Déposer dans des moules graissés et laisser lever à nouveau recouvert toujours d’un linge.

Cuisson à 350F grille au 2/3 du four.  Le pain est cuit lorsqu’une belle croûte s’est formée dessous le pain.dessous opain

Publicités