À mi-chemin entre le sauté et le mijoté, une recette idéale pour une repas réconfortant. Elle se congèle très bien et se réchauffe doucement dans une belle cocotte épaisse…tout comme si vous veniez de la mitonner.

Ingrédients

  • 4 côtelettes de veau épaisses
  • 4 c. soupe de d’huile d’olive
  • 3 gousses d’ail hachées finement
  • 1 c. thé de sel fin
  • trois poivres concassé
  • grosse pincée  de romarin frais
  • grosse pincée de thym frais
  • 1 c. table de beurre
  • 1 échalote française hachée finement
  • 1 tasse de vin blanc
  • 3/4 tasse de bouillon de poulet
  • 1/4 tasse de consommé de boeuf
  • 12 tomates cerises ou raisins
  • 8 olives Kalamata
  • 12 pointes d’asperges blanchies
  • 1 c. thé de sucre
  • 1/4 tasse de crème champêtre 35% pour lier

 

Méthode

Dans un plat creux, mélanger l’ail, le sel,  poivre, romarin et thym.  Retourner les côtelettes dans ce mélange, couvrir et réfrigérer pendant 4 heures.  Ramener à température ambiante.  Enlever l’ail et égoutter.

Dans un poêlon épais, fondre  le beurre sans colorer.  Saisir les côtelettes de chaque côté jusqu’à bien doré.  Retirer les côtelettes du poêlon et y faire revenir l’échalote sans colorer.  Déglacer avec  le vin blanc et réduire à sec.  Ajouter le bouillon de poulet, consommé et sucre.  Réduire de moitié et ajouter les côtelettes, retourner pour bien les ‘mouiller’ du jus de cuisson.

Ajouter les tomates, olives, asperges et glisser au four préchauffé à 375oF pour 20 minutes.  Retirer du four et ajouter la crème cĥampêtre et rectifier l’assaisonnement au besoin.

Servir accompagné de gnocchis aux épinards.

 

Publicités